Nouvelles

Sécurité en auto et animaux domestiques.

4 octobre 2017

Voici quelques conseils pour transporter votre compagnon à quatre pattes en toute sécurité dans votre auto.

Selon l'article 442 du Code de la sécurité routière, il est interdit de conduire un véhicule routier lorsqu’un animal obstrue la vue du conducteur, ou gêne sa conduite.

En cas d'infraction, le conducteur risque, outre un accident, une amende de 30 $ à 60 $.

Ainsi, transporter votre animal domestique en toute sécurité, pour vous et pour lui, c’est important. Lors d'un freinage brusque ou d'un accident, le poids de votre compagnon domestique – et de sa cage de transport (s'il en a une) – est multiplié par vingt. C'est tout un projectile!

Selon la taille de votre animal, nous vous recommandons :    

  • de l'attacher avec un harnais;

  • d'installer un filet de sécurité ou une barrière;

  • de l'installer dans une cage de transport qui sera solidement maintenue avec une ceinture de sécurité.

Ne conduisez pas avec votre animal sur les genoux. Non seulement c'est interdit, mais en plus de nuire à votre conduite, votre animal s'expose à des blessures graves lors du déploiement d'un coussin gonflable.

Ne laissez pas votre animal sortir la tête, ou même le poitrail, par une fenêtre. Si cette dernière est trop ouverte, votre animal s'expose à bien des dangers : caillou, insecte, véhicule qui passe trop près… En cas de problème, vous risquez de causer un accident, même si vous roulez à faible vitesse.

Pour toutes ces raisons, mieux vaut baisser les vitres modérément, afin de créer un bon mouvement d'air, et faire en sorte que votre animal puisse profiter de la balade en voiture en toute sécurité.

Ne laissez pas votre animal seul dans un véhicule, les fenêtres closes : les animaux domestiques ne sont pas à l'abri d'un coup de chaleur. Dans une auto, la chaleur grimpe rapidement et peut être fatale.

 

Source : SAAQ